salim-bouterfas

Salim Bouterfas

Augmenter la clientèle de ton cabinet bien-être
avec les bonnes stratégies, sans jamais renier qui tu es !

Salut les praticiens.
Aujourd’hui une vidéo « coup de gueule » pour parler des carcans et croyances limitantes dont nous a chargé le « système scolaire ».

Cette institution créer presque mécaniquement des personnes dociles, sages, dans le rang et remplies de peurs, d’angoisse quant au changement…

Elle a façonné nos barrières intérieures de manière méthodique et systémique.

La notation chiffrée, l’exposition de nos supposés échecs aux autres, l’esprit de compétition distillés avec cynisme, la hiérarchisation des enfants selon leur capacité à régurgiter la sainte bonne leçon académique…

Combien de fois avons-nous baissé les bras avant même de livrer combat…? Parce que nous ne sentions pas de taille pour faire telle ou telle chose…

Exemple : je demande aux praticiens de “se montrer », d’être visible, de parler publiquement à travers la diffusion de contenu sur le Net (YouTube, Facebook..). Peu le font. Et je vois énormément de réticence.

D’aucun dirons que c’est parce qu’ils n’aiment pas leur visage, leur voix…

Avec l’expérience que j’ai accumulée, je pense ce sont – justement – ces carcans que l’on traine depuis l’école qui nous font prendre peur.

Se mettre devant une caméra, c’est avoir peur d’être jugé, d’être « noté », d’être « évalué »…

Pourquoi cela vous concerne en tant que praticien ?

Pour développer votre activité, il vous faut deux grandes choses importantes :

  • Un bon état d’esprit : créatif, entreprenant, expérimentateur…
  • Une bonne technique pour diffuser un contenu de qualité et une bonne stratégie pour que la « sauce prenne »?

Sauf que quand on traine des mécanismes automatique de sabotages, une mauvaise image de soi et une peur du changement tout en pensant que c’est de notre fait, il est très compliqué de développer quoi que ce soit dans la vie.

Pour pouvoir de déployer et être à la place que où nous aimerions être, ils nous faut prendre conscience de nos entraves, ensuite les éliminer avec douceur et bienveillance.

Je vous assure qu’après avoir fait ça, vous allez non pas vous découvrir de nouveaux talents, mais aller « juste » découvrir qui vous êtiez avant d’avoir ces fausses contraintes…Une version de vous non polluée, intacte.

Ce que certains appellent « l’enfant intérieur ».

Dites-moi en commentaire ce que vous en pensez ?

[thrive_leads id=’30991′]

developper-activite-therapeute-1
Suivre et partager :