fbpx
salaire-hypnotherapeute-calcul-cotisations
Salaire hypnothérapeute : comment le calculer au plus près ?
12 avril 2019

Ce qu’il faut absolument savoir avant de créer son flyer (hypnothérapeute, coach, sophro)

flyer-hypnotherapie-sophrologie-coaching

Est-ce vraiment utile de faire des flyers à l’ère du tout digital ?

D’aucuns ne jurent que par le digital, d’autres que par les supports imprimés…Comment savoir exactement quel est le support le plus pertinent pour communiquer et son activité de thérapeute et attirer les bons clients ?

Posons la question de manière différente.

Votre site Internet, vos flyers et toute votre communication qu’elle soit numérique ou faite sur support physique a le même objectif : attirer les bons clients/mieux communiquer sur votre savoir-faire.

Dit comme cela, on comprend aisément que ce n’est pas le support qui importe mais la pertinence de ce dernier avec les objectifs que l’on souhaite atteindre.

Selon le contexte dans lequel vous travaillez : zone urbaine, rurale, petite ou grande ville, présence de commerces de proximités, professionnels dans la thématique (générale) du bien-être, votre positionnement en tant que thérapeute…il est plus qu’intéressant d’étudier ses possibilités et latitudes d’action selon toutes ces données pour mieux choisir quoi imprimer, dans quelle proportion et où les distribuer.

Dans certains cas, je déconseille aux praticiens d’imprimer des tracts et de se focaliser sur d’autres médiums de transmission (réseaux sociaux, blogging, marketing d’influence…), dans d’autres cas je leur conseille fortement d’en imprimer mais de manière très mesurée et surtout de mieux cibler au niveau de la distribution.

Ainsi, l’impact est plus intéressant (le retour sur investissement est concret) et les coûts de création/impressions sont maîtrisés.

Avant de créer votre flyer (tract) d’hypnothérapeute (sophrologue, magnétiseur…) : voici quelques règles à respecter

Avant de vous lancer, prenez un moment pour réfléchir à ces questions importantes. Les réponses conditionneront le succès de votre démarche et le choix du support à imprimer :

Pourquoi le faire

Quel est le but de ma publicité papier : attirer plus de client ? ok mais vers quoi ? Une offre, une communication en notoriété (faire connaître le cabinet), annoncer une ouverture de cabinet, le lancement d’une nouvelle offre d’accompagnent ? Approcher des professionnels en vue d’une collaboration…

Le flyer peut être en soi un médium pour rediriger vers une offre plus détaillé sur le site Internet, une page de blog, une vidéo YouTube…

Comment le faire

Est-ce une offre complexe qui demande à être expliquée avec pédagogie (un format plus grand que les simples flyers peut être envisagé).
Une offre spécifique liée à une saison donnée : au printemps ou avant l’été (par exemple) on peut communiquer sur la perte de poids, comment aller vers ses objectifs plus rapidement (les résolution de la rentrée…)…etc.

Où le faire

Où vais-je en tant que praticien distribuer mes flyers. Si je suis hypnothérapeute ou sophrologue, je peux par exemple cibler les endroits qui brassent du monde et plus spécifiquement la clientèle visée (voir mon article sur l’avatar-client).

Si je suis un coach sportif ou un sophrologue ou un praticien en cupping therapy, je devrais plutôt cibler les salles de sports/remise en forme et prendre contact avec leur responsables pour créer une relation gagnant-gagnant.

La quantité imprimée devrait être calculée au plus juste pour ne pas trop en gaspiller.

Remarque : penser à garder toujours 10 à 15% des flyers imprimés pour en distribuer de main à main.

Quand le faire

Faire des flyers pour son activité de thérapeute (hypno, sophro, PNL, méditation, Yoga, coaching…) doit avoir une finalité identifiée.

Le moment idéal n’existe pas, mais il s’agira d’identifier le moment le plus opportun pour que le retour sur investissement soit optimisé. Voici quelques exemples :

  • On peut faire des flyers à l’ouverture de son cabinet.
  • Le lancement d’une nouvelle offre thérapeutique/Accompagnement.
  • Une offre promotionnelle.
  • Une nouvelle façon de procéder (séances collectives, associatif…).
  • Fidéliser sa clientèle ou en trouver d’autre.
  • Cibler un marché non encore abordé.
  • Faire connaître votre démarche d’accompagnement à d’autres professionnels dont l’activité est complémentaire à la votre.

Qui doit le faire

Devriez-vous les faire par vous-même en recourant à des services de création/impression en ligne ou faut-il passer par un prestataire ?

Vous pouvez créer votre flyers ou dépliant sur des sites de création en ligne tels que VistaPrint. Néanmoins, il vous faudra bien préparer votre offre thérapeutique et avoir des connaissances solides en copywriting (écriture persuasive), avoir définit votre client(s) idéal(aux), etc.

Cependant, travailler avec un graphiste offre des possibilités de création et de conseil plus étendues. Il s’adaptera (ou créera) pour vous une identité visuelle propre qui représentera votre pratique de manière unique et reconnaissable.

L’avantage réside dans la personnalisation et la force de proposition.

De plus, un prestataire expérimenté saura vous conseiller les meilleurs supports à imprimer (format, taille, grammage, pelliculages…). Ceci afin de rendre votre message plus accrocheur.

Tout dépend de vos finances et de votre capacité à créer une offre cohérente. Une cohérence nécessaire entre votre offre thérapeutique et les règles de l’art en communication.

Ce qu’il faut éviter de faire quand on fait ses flyers

  • Prendre une quantité trop petite : dans le monde de l’impression, plus que vous imprimez de flyers plus vous économisez sur le tarif à l’unité. Il faudra trouver le bon ratio besoins/quantité/tarifs.
    Par exemple (tarifs hors coût du prestataire en graphisme) si l’impression de 1000 flyers vous coûte 60€. Les 2000 flyers ne vous coûterons sûrement pas 200€. Le rapport n’est pas proportionnel.
  • Créer un document trop chargé en écriture et sans trop de graphismes.
  • Mettre l’accent sur ses compétences et son “pedigree” peut rebuter les gens et créer une distance.
  • Ne pas mettre l’accent sur les bénéfices de votre offre.
  • Ne pas intégrer un élément de “Social Proof” (preuve sociale).
  • Partir sur des couleurs non adaptées soit à votre offre, votre marché ou votre identité visuelle (si vous en possédez déjà : logo, site Internet, documents antérieures…) rend le document incohérent et ne donnera pas confiance dans votre pratique/cabinet.
  • Copier ce que font les collègues (très mauvaise idée).
  • Utiliser des images non libres de droit ou sans le consentement explicite de l’auteur).

Les infos à mettre absolument

  • Une photo de vous : les gens ont besoin de “voir” que derrière un document publicitaire se trouve une véritable personne.
  • Votre nom et prénom.
  • Un petit encart qui explique qui vous êtes et quelles sont vos certifications.
  • Une offre thérapeutique ou d’accompagnement claire.
  • Les modalités d’accès à votre offre.
  • Votre numéro d’enregistrement SIRET.
  • Une adresse postale.
  • Vos coordonnées et les modalités pour vous contacter : numéros de téléphone (mobile et fixe si possible, cela rassure), email, site Internet…
  • Les modalités de règlement.

Comment se démarquer ?

  • Votre identité visuelle : vous devez absolument disposer d’une identité visuelle propre à vous afin de vous distinguer de la concurrence.
  • La cohérence de votre offre d’accompagnement.
  • Votre offre correspondante parfaitement à un besoin/douleur (Lire mon article sur la question).
  • Vous savez exactement à qui vous vous adressez et comment lui parler (utiliser le même champs lexical de votre client).
  • La preuve sociale ou Social Proof : Tout ce qui peut “prouver” l’efficacité de votre thérapie/accompagnement. Cela peut être les témoignages clients ou bien une étude de cas, une citation connue, une étude scientifique, un élément de notoriété publique…
  • Vous montrer : aussi simple que cela puisse paraître, on fait plus confiance à un visage qu’à une feuille imprimée qui ne contient que du texte des images d’illustration.

Le mot de la fin

Pour finir, j’aimerai que vous gardiez en tête le plus important : les gens que vous voulez accompagner et aider.

La publicité papier ou autre n’est qu’une extension de votre savoir-faire sur des médiums différents. Cette approche éthique et pertinente (selon votre clientèle visée) vous permettra de parler à ces personnes avec humanité, intelligence et pertinence.
D’où la nécessité de “parler le langage de leur rêve, de leur besoin, de leur douleurs”, de vous montrer, de parler de vous. De parler des résultats et bénéfiques habituels que procurent votre accompagnement.

Tout ceci se ressentira dans les supports publicitaires, quels qu’ils soient et fera que les personnes qui ont besoin de vos aptitudes et compétences viendrons vers vous, en toute sérénité.

developper-clientele-hypnotherapeute-sophrologue

Hidden Content
Le coin des Praticiens
Le coin des Praticiens
Le Coin des Praticiens est un espace où les praticiens en thérapies brèves et les pros du bien-être (hypnothérapeutes, sophrologues, hypnothérapeutes, magnétiseurs, naturopathes...) apprennent à développer leur activité et gagner en visibilité grâce aux outils du Web Marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *