Hypnose par Skype : quelles sont les limites ?