fbpx
hypnotherapeute-sophro-productif-bruit
Comment être productif malgré le bruit/contraintes extérieures en 14 points
20 août 2019
quel diplome pour etre hypnotherapeute formation
Quel diplôme pour être hypnothérapeute ?
23 août 2019

Ouvrir son cabinet d’hypnothérapie : les 3 étapes indispensables

ouvrir sont cabinet d'hypnothérapie

L’hypnose fait partie des médecines non conventionnelles. C’est une discipline qui n’est pas reconnue par l’État, elle n’est pas réglementée. Il n’y a – donc – pas de cursus d’étude officiel.

De nombreuses universités, école et centres de formation proposent des formations initiale et continue en hypnothérapie. Les différents types d’hypnoses y sont abordés.

Généralement, tous les cursus proposent des cours théoriques suivis d’exercice et de cours pratique.

Vous pouvez vous former à l’hypnose ericksonienne, humaniste, PNL…Etc. Le plus souvent, le parcours pédagogique proposé par les écoles (comme chez Psynapse ) sont en fait un mix entre ces formes d’hypnose.

Ouvrir son cabinet d’hypnothérapie : avant le lancement

Voici quelques étapes importantes à prendre en compte avant de vous installer en tant qu’hypnothérapeute :

  1. Bien réfléchir aux coûts et modalités d’installation (essayez d’anticiper tous les frais fixes et variables auxquels vous ferez face).
  2. S’installer seul, en cabinet partagé ou travailler en consultation chez le client.
  3. Bien penser son seuil de rentabilité (c’est un point hyper fondamental si vous voulez vivre de votre activité).
  4. Faire une étude de marché en ligne ou en réel.
  5. Valider votre projet sur le terrain ou en ligne.
  6. Calculer le coût de votre communication : site Internet, coaching, supports imprimés (cartes de visite, flyers, dépliants,…)
  7. Bien penser la communication autours de votre activité avant de débuter.
  8. Bien définir votre stratégie en marketing. C’est un point crucial si vous voulez attirer les bons clients (définir son client-cible, créer une offre adaptée…).
formation-devenir-hypnotherapeute

Ouvrir son cabinet d’hypnothérapie : pendant le lancement

1. Choisir le bon statut pour démarrer son cabinet d’hypnothérapeute

C’est une question très importante à plusieurs titres. Un mauvais choix vous fera perdre du temps et de l’argent (frais comptables, comptes bancaires séparés, établissement de bilans, charges sociales…).

Voici quelques points importants à prendre en compte avant d’ouvrir votre cabinet d’hypnothérapie

Le statut le plus adapté à la profession (libérale) d’hypnothérapeute est celle de la micro-entreprise. C”est un statut adapté à (vous pouvez – par exemple – opter pour le code APE :  8690F – Activités de santé humaine non classées).

C’est également un statut simplifié pour la déclaration du chiffre d’affaires et le versement des cotisations à l’URSSAF.

Il ne faut pas dépasser une limite de 70.000€ / an. (Anciennement 30.000€). Soit un peu plus de 5800€ de chiffre d’affaires par mois. Ce qui reste assez intéressant.

Les cotisations sociales sont de 22,5 % du chiffre d’affaires (et non sur le bénéfice, rappelez-vous en).

Remarque
La différence entre le chiffre d’affaires et le bénéfice est la suivante :
– Le chiffre d’affaires représente tout ce que vous vendez en prestation.
– Le bénéfice représente ce que vous gagnez après avoir déduit toutes les dépenses du chiffre d’affaires.
Par exemple : si votre chiffre d’affaires mensuel est de 5000€ et que vos charges sont de l’ordre de 2500€, votre bénéfice sera de 2500€.

Dans ce régime, vous êtes soumis à l’impôt sur le revenus selon deux dispositions :

Dans le cas du versement libératoire, ce sera “2,2 % pour les activités de prestations de services ou les activités libérales relevant des bénéfices non commerciaux (BNC)”

Il faudra faire la demande auprès de l’URSSAF.

D’autres régimes existent, comme le régime de l’entreprise individuelle, mais il sont plus contraignants quand ouvre son cabinet en hypnothérapie, car en tant que société vous devez tenir une comptabilité stricte avec un compte bancaire dédié à votre entreprise, vous devez récolter et reverser la TVA…etc.

Cela peut être intéressant dans un second temps si vous arrivez à bien développer votre activité.

Il y’a également les statuts d’entreprise comme la SAS, la SASU, SARL ou EURL, mais ça reste à assez lourd en terme de procédures administratives et en coût de cotisations et de tenue comptable.

Remarque sur la TVA
Quand vous êtes en micro entrepreneuse (anciennement auto-entrepreneur), on est redevable de la TVA si l’on dépasse le chiffre d’affaire de 35000€ (la première année). C’est un point très important dans le calcul des charges d’un cabinet et qui n’est le plus souvent pas mentionné. Plus d’infos. Merci à Laura pour la précision.

2. Préparer tous vos supports de communication pour faire connaître de votre cabinet d’hypnothérapie

devenir-hypnotherapeute-formation-diplome

Vous allez également travailler sur votre votre état d’esprit pour ne pas se retrouver bloqués par des croyances limitées.

Certaines de ces croyances saboteront littéralement le développement de votre cabinet d’hypnothérapie. Comme les croyances que l’on peut avoir sur l’argent, les réseaux sociaux, le marketing…

Après en avoir fini avec ces blocages et être en phase avec votre objectif “commercial”, vous allez devoir avoir une réflexion sur votre stratégie de développement et les outils qui la permettent (vos supports de communication : site Internet, cartes de visite, réseaux sociaux, stratégie de contenu…).

Ouvrir son cabinet d’hypnothérapie : après le lancement

Vous voilà enfin lancé(e)s ! Maintenant, vous passez à la phase 3 : le passage à l’action régulier. Voici quelques points importants à prendre en compte :

  • La promotion de votre cabinet en hypnothérapie au travers d’une communication préétablie et adaptée à votre client-cible.
  • Créer une audience en ligne et la fidéliser.
  • Développer votre clientèle de manière éthique et constante.
  • Créer des partenariats avec d’autres professionnels.
  • Continuer à vous former pour améliorer la qualité de votre accompagnement.
  • Vous faire superviser tant sur le plan pédagogique que sur celui de la communication pour être productif(ve)s et avancer rapidement vers vos objectifs.

Conclusion

Pour ouvrir son cabinet d’hypnothérapie il faut passer pas ces trois étapes essentielles. Les étapes les plus importantes restent celles de la réflexion et du lancement.

La troisième étape consistant à passer à l’action et à mettre en pratique la stratégie de développement vue en première phase.

Pour aller plus loin et comprendre dans les détails quels sont les points essentiels qui vous permettront de développer un cabinet d’hypnothérapie de manière pérenne, je vous ai préparé une formation gratuite en 13 chapitres (durée 1h15).

ouvrir-cabinet-hypnotherapeute-paris
Le coin des Praticiens
Le coin des Praticiens
Moi c’est Salim. Je suis le fondateur du Coin des Praticiens. Je suis coach en stratégie marketing pour les thérapeutes, praticiens et consultants (hypnothérapeute, sophrologues, coachs…), graphiste print/web et SEO. J’aide les praticiens développer leur cabinet, à attirer les bons clients et générer plus de revenus grâce à des stratégies de contenu/visibilité tout en respectant leurs valeurs. Mon objectif principal est de vous familiariser avec les outils du web afin que vous soyez indépendant(e)s et à développer votre activité simplement et rapidement, sans stress.

2 Comments

  1. C dit :

    Bonjour Salim

    Merci pour vos articles!
    Est il possible d’avoir votre avis sur l’idee de proposer des séances à domicile en attendant de pouvoir louer un cabinet svp?
    Merci

    • Bonjour Céline.
      Proposer des séances à domicile (du client) peut être une bonne idée si vous avez bien définit votre rayon géographique d’intervention.
      Tout dépend de votre zone de chalandise. Avant tout, il faut bien calculer son seuil de rentabilité pour savoir si ça reste intéressant, car selon où vous habitez, le transport peut être un frein (ou pas).
      Il faut également faire attention aux frais de transport et du temps passé la-dedans.
      On peut également recevoir chez soi, pour peut que l’on prévienne son bailleur ou bien si l’on est propriétaire, aménager un espace “neutre”.
      Voici quelques pistes : https://lecoindespraticiens.fr/hypnotherapeute-travailler-a-la-maison/
      J’espère vous avoir aiguillé, je ne connais pas vraiment votre situation.
      Vous pouvez – si vous le désirez – réserver vos 30min de coaching offertes ici (c’est sans engagement) : https://lecoindespraticiens.systeme.io/coaching30min
      Bien à vous 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Bonjour

Cliquez ci-desous pour lancer une conversation avec moi (si je suis dispo). Sinon envoyez moi un email à : contact@lecoindespraticiens.fr

× Comment puis-je vous aider ?