fbpx
creer-site-internet-therapeute-praticien-bienetre
Créer son site internet de thérapeute / praticien du bien-être : les 4 points indispensables à faire avant 
24 mars 2019
salaire-hypnotherapeute-calcul-cotisations
Salaire hypnothérapeute : comment le calculer au plus près ?
12 avril 2019

Salaire d’hypnothérapeute : 8 astuces pour bien l’optimiser

salaire-hypnotherapeute-sophro-coach

1. Ne restez – jamais – seul(e)s

La solitude est l’une des plus grandes contraintes à laquelle doivent faire face les thérapeutes. Vous êtes seul(e)s maître à bord et devez gérer moult choses : la prise de rendez-vous, répondre au téléphone, organiser ses déplacements, calculer ses cotisations, développer sa marque personnelle, créer des offres thérapeutiques, se former…

Bref, mon conseil est de ne pas rester seul(e). Il faut impérativement rejoindre une communauté de thérapeutes/praticiens qui sont dans la même situation pour :

  • Rester positif : ça compte énormément quand on est seul à la barre.
  • Apprendre de l’expérience des autres et ne pas faire leurs erreurs.
  • Profiter de conseils précieux à des moments précieux du développement de son activité.

Ces communautés peuvent être :

  • Une association (comme l’AFTPB).
  • Un groupe Facebook.
  • Un forum.

2. Regarder de plus près sa comptabilité et surveillez vos dépenses

Ouvrez votre logiciel de gestion ou votre fichier Excel© et comprenez bien tous les flux d’argent qui rentrent et sortent dans votre activité.

Souvent, il peut y avoir des dépenses à minimiser ou à mutualiser pour les réduire aux stricte minimum.

Certains dépenses peuvent être ponctuellement revues à la baisse ou carrément supprimées. À vous de voir ce qui ne vous est pas vraiment utile.

3. Le loyer : le monstre qui mange tout

Le loyer est l’un des postes de dépense les plus importants. En tant qu’hypnothérapeute, vous avez plusieurs possibilités :

  1. Recevoir vos “clients” chez vous : dans ce cas il faudra absolument trouver un accord écrit (dans le bail) avec votre propriétaire si vous êtes locataire. Il faudra également prévenir (prendre) votre assurance.
  2. Prendre un cabinet à plein temps et payer le loyer et les charges.
  3. Prendre un cabinet avec d’autres praticiens à temps partiel (par ex : les matinées ou les après midi à des jours précis).
  4. Se déplacer chez le client (maison, bureau…) et dans ce cas là seul vos charges serons réduits au minimum (transport, restauration).

L’avant dernière et la dernière possibilités sont les plus intéressantes quand on se lance et que l’on a pas encore assez de clients pour faire face au paiement d’un loyer de 400-600€/mois.

Restez également à l’affut de nouvelles offres de location (co-working ou en temps complet). Si vous pouvez faire (par exemple) 50€/mois d’économie cela représente 600€ à l’année. Ce qui n’est pas négligeable.

4. Les forfaits téléphoniques

Les forfaits téléphoniques ont fortement baissé ses dernières années.

En tant que thérapeute installé en libéral, vous devez être à l’affut des moindres économies.

Nul besoin de prendre un forfait téléphonique exorbitant. Il vous suffit d’un forfait illimité (appel, SMS, MMS) et d’une assez bonne connexion et quota en donné( DATA) pour pouvoir travailler hors de votre cabinet ou de votre domicile (partage de connexion).

Pour info, Free propose chaque année des forfaits à 1€/mois pour la première année (sur Ventes Privées).

Cela vous économisera 228€ à l’année si vous optez pour ce forfait à 1€ (19.99€ de forfait classique chez Free.).
Free propose actuellement (au moment de la rédaction de l’article) un forfait à 8.90€/mois (Internet en 4G+ 60 Go Appels SMS, MMS illimités), ce qui est assez bas.

Vous pouvez trouver des offres similaires chez d’autres opérateurs.

Renseignez-vous quand même la qualité du réseau de ces opérateurs là où vous souhaitez travailler. Certaines zones sont mal couvertes par certains opérateurs.

Dernière chose, pensez à prendre une deuxième ligne “pro” pour bien faire la séparation entre votre vie professionnelle et privée. L’idéal est d’opter pour un téléphone qui supporte 2 puces téléphoniques. Presque tous les nouveaux smartphone le permettent actuellement. Cela vous économisera l’achat d’un deuxième téléphone.
L’avantage est que vous pouvez combiner les deux quota de données pour être plus à l’aise en déplacement.

5. Les frais de déplacement

Vous avez décidé de travailler directement chez vos client ? Parfait. Cela peut être une bonne solution pour supprimer carrément les frais de loyers.

Faites attention à ne pas trop exploser votre budget transport. Si vous êtes à Paris, il serait intéressant de prendre un Pass Navigo Annuel. Cela coûte (selon les zones) entre 65.20€ et 75.20€ par mois.

salaire-hypnotherapeute-economie

Vous pouvez également opter pour le covoiturage pour limiter vos frais de déplacement si vous êtes dans une zone qui n’est pas très (assez) desservie par les transports en commun.

6. Travailler avec des prestataires éthiques

Veuillez à bien choisir vos prestataires quand vous commencez. Créer une relation de confiance durable est fondamental pour ne plus avoir à perdre un temps fou à démarcher, comparer, jauger, négocier…

Le plus important dans votre métier est dans la relation d’aide et d’accompagnement. Tout prestataire doit en principe vous décharger de toutes les tâches qui “parasitent” votre mission !

Ils doivent vous aider à aller de l’avant en proposant des tarifs acceptables et motivés. C’est le meilleure gage pour avoir des tarifs au plus justes et une réactivité constante.

Car au-delà de l’aspect temps, un prestataire qui vous fait perdre du temps et de l’énergie vous fait également perdre de l’argent.

7. Pensez “long-terme”

Faire des économies à court terme c’est bien, en faire à long terme est beaucoup mieux !

Si vous deviez imprimer une grande quantité de papier de manière régulière, peut être est-ce plus économique d’investir dans une imprimante que de passer par un imprimeur.

Vous pouvez – par exemple – engager un prestataire pour vos publicités papier si vous débutez. Vous pouvez également les faire vous-mêmes sur des services en ligne, pour peu que vous ayez un peu de patience et de créativité.

Idem pour la création de son site Internet. Quoique cette solution peut être vraiment ponctuel à conscrite au début de votre activité si vous n’avez pas de trop de budget pub. Car le site Internet est le coeur nucléaire de votre communication et il vaut mieux prévoir un budget pour en avoir un qui soit vraiment professionnel et qui donne une image fidèle de votre potentiel.

8. Attention aux fausses “bonnes économies”

J’en ai parlé plus haut. Les fausses “bonnes économies” sont partout. Surtout quand on a pas d’expérience ou de bons conseillers. En voici quelques unes :

  • Faire son site Internet soi-même : des services comme Wix ou 1AND1 proposent la création de son site Internet que l’on fait soi-même moyennant un abonnement mensuel. Le soucis est que tout les thérapeutes ne sont pas forcément à l’aise avec ces interfaces. Ensuite, pour faire évoluer le site, vous serez obligés de passer par un prestataire. Ce qui accroît finalement les frais engagés.
  • Faire ses documents papier soi-même : les prix d’appels sont souvent alléchant, mais au bout du compte, pour avoir un bon papier et un bon rendu le prix grimpe rapidement.
  • Se former soi-même : se former une exigence pour tout professionnel. Parfois on a l’impression de faire des économies en voulant tout apprendre par soi. C’est possible, mais cela prend un temps fou et ce n’est pas toujours clair. Car, une formation ou un professionnel vous donnera non seulement tous les outils mais surtout un plan de route détaillé.
  • Recevoir ses clients chez soi sans prévenir son propriétaire ou dans un environnement mal agencé vous fera perdre en crédibilité et peut vous donner du fil à retordre. Vous pouvez voir l’interview Comment préparer un cabinet d’hypnothérapie chez soi.

Voilà ! C’était les 8 astuces pour bien optimiser votre salaire d’hypnothérapeute (sophrologue, coach…) simplement.
Dites-moi en commentaire quelle est votre astuce ?

developper-clientele-hypnotherapeute-sophrologue

Cet article vous a plus ? N’hésitez pas le partager, à me laisser votre avis en commentaire et à vous inscrire à la Newsletter pour ne rater aucun conseil pour développer votre cabinet d’hypnothérapie.

"Les 10 commandements essentiels pour réussir sa carrière de thérapeute"

Découvrez des outils et processus indispensables qui vont vous permettre de : gagner en assurance, découvrir comment atteindre votre cible, mieux communiquer sur votre métier et au final développer votre patientèle.

Hidden Content
Le coin des Praticiens
Le coin des Praticiens
Le Coin des Praticiens est un espace où les praticiens en thérapies brèves et les pros du bien-être (hypnothérapeutes, sophrologues, hypnothérapeutes, magnétiseurs, naturopathes...) apprennent à développer leur activité et gagner en visibilité grâce aux outils du Web Marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *