fbpx
comprendre-referencement-naturel-seo-therapeute
Comprendre le référencement naturel SEO pour les thérapeutes est VITAL !
5 décembre 2018

Les thérapies brèves : envers et contre tous ?

therapie-breve-arnaque-verite

Le Coin de Thérapeutes est né d’une expérience et de dizaines…de centaines d’échanges avec les praticiens de la dite “médecine alternative” (les thérapies brèves notamment).

Je suis Salim Bouterfas, graphiste et coach en communication. J’ai eu le plaisir d’accompagner des thérapeutes à partir de ZÉRO. J’ai vu grandir leur espoirs, et mourir leur doutes. J’ai les ai aussi vu grandir intérieurement, prendre confiance en eux et puis s’envoler.

Et si c’était le plus beau métier du monde ?

Les thérapies brèves ont révolutionné la manière avec laquelle nous appréhendons les blocages et les blessures de la vie. Ils répondent à des questions essentielles d’une manière plus pragmatique, orientée “résultat”.

Ce qui met – parfois – les praticiens en porte-à-faux vis à vis des méthodes d’accompagnement traditionnels.

Mais tout cela change avec le temps. Pourquoi ?

Les limites des méthodes traditionnelles

L’accompagnement traditionnel repose sur des postulats théoriques, des paradigmes qui n’ont parfois pas été “prouvés” scientifiquement. Ils sont admit comme étant efficaces par un clergé puissant et bien décidé à garder le contrôle sur la gestion de la souffrance des gens.

Le Dr David Servan-Schreiber (psychiatre de renom) avait expérimenté d’autres méthodes de “soins” et d’accompagnement pour sortir de la dépression. Ses conclusions sont étonnantes. Un livre leur sont consacrés : Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse (2003 Guide (broché)).

Chose étonnante quand sait l’aversion qu’a l’industrie pharmaceutique pour les méthodes de soins non chimiques. Les médecins et psychiatres étant essentiellement des prescripteurs de drogues (médicaments).

Nul n’est prophète en son propre pays

Des milliers de mamans qu’on été vilipendées et crucifiées sur la place publique parce qu’on les croyaient responsables de l’autisme de leur enfants ! Qu’elles n’étaient pas assez affectueuses ! Rien que ça !

Il a fallu 20 ans et plusieurs recherches scientifiques (et le courage de beaucoup de parent non-résignés) pour que les choses changent.

Mais pendant ces 20 années, le postulat théorique de quelques apprentis-sorciers a plongé dans la dépression des milliers de mamans, en plus de leur souffrance à la vue de leur enfants autiste…

Pour l’anecdote, je revois encore le ton “condescendant” d’un pédiatre à l’énoncé de l’autisme de mon fils…

L’émergence de ces thérapies, l’engouement qu’elles suscitent et l’afflux vers les formations et les carrières de thérapeutes conforte une idée simple et puissante : on assiste à un changement de paradigme.

Les yeux s’ouvrent à une nouvelle révolution dans l’accompagnement et la compréhension des mécanismes psychiques.

C’est encore tôt pour que cela soit visible aux communs des mortels…Mais chaque thérapeute est prophète de sa discipline. Il doit en faire la preuve, en montrer les bénéfices, expliquer, argumenter, prendre par la main et faire voir la contrée verdoyante et cet horizon nouveau.

En discutant avec les praticiens sur leur métier, je me rends compte de ce frémissement qui les anime. La flamme en eux est cachée, car le monde traditionnel est réfractaire au changement, et beaucoup de praticiens de la vielle école sentent que la branche sur laquelle ils reposent vacille…

J’en veux pour exemple celui de l’hypnose. Dans les médias, la forme qui en est promue est celle du spectacle, de la dérision, de l’esbroufe !

Cela crée chez le public un “ancrage” puissant. L’idée véhiculée est la suivante : “faites-vous hypnotiser et vous perdrez le contrôle !”.

Qui a envie de perdre le contrôle et d’être à la merci de l’hypnotiseur ?

Personne.

Cela met les thérapeutes dans une position de défense, de perpétuelle justification. Il faut sans cesse expliquer que ces disciplines sont vraiment efficaces, qu’elles respectent la liberté et l’intégrité des personnes…

Cette page Facebook et le blog qui va suivre sont un espace d’échange sur la manière de mieux partager ses compétences, mieux accepter son métier, l’assumer et en vivre décemment.

De mieux expliquer au public les formidables bénéfices de ces méthodes d’accompagnement…

J’ai beaucoup de choses à vous dire…Mais chaque chose en son temps.

Je vous dis à bientôt

Salim.

Le coin des Praticiens
Le coin des Praticiens
Le Coin des Praticiens est un espace où les praticiens en thérapies brèves et les pros du bien-être (hypnothérapeutes, sophrologues, hypnothérapeutes, magnétiseurs, naturopathes...) apprennent à développer leur activité et gagner en visibilité grâce aux outils du Web Marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *